hectares de jardin

km de promenade

Bienvenue au Bouquet !

La volonté du concepteur de ce jardin a été de réaliser des motifs, parterres et tracés jamais encore vus, donnant une image nouvelle du paysagisme. Au fil du parcours, le visiteur peut admirer une cinquantaine de motifs originaux, tous différents quant à la taille, l’esprit et la forme.

pieds de buis, de 3 espèces différentes

rosiers

cyprés

La visite, d’abord ombragée puis en espace libre, procure la surprise en permanence…Une terrasse de 1000 m2 aux lignes strictes suit un motif figuratif. Une succession de massifs conséquents interpelle : un « cloître » de 260 dés de buis encadrés de charmes, côtoie une roseraie 1500 rosiers déclinés en 5 coloris.
Une « Mer de fleurs » (700 m2, 19 essences, 1700 pieds) précède la « Rosace de Saint-Front » (700 m2, 6320 buis) et nous rapproche de la fin de la visite avec encore trois autres motifs.

charmes

Ieylands

Renouveau – Surprise – Imposant

sont les critères de ces jardins qui donne l’envie de les voir et les revoir.

Un peu d’histoire…

 

La construction des bâtiments de la propriété du bouquet a commencé en 1830 et s’est achevé en 1834.

Elle est composée d’un « château » et d’importantes dépendances dont la cour sert d’accueil aux visiteurs.

La propriété a eu une vocation viticole jusqu’à l’arrivée du phylloxéra au début du 20e siècle, puis céréalière avec un épisode fruitier (culture de pommes) pour devenir en 2009 un jardin en construction.